Tous les articles par administrateur

Voyage à Stuttgart pour les germanistes

Du 25 au 29 septembre 2017, les élèves du Lycée Désiré Nisard ont participé à un voyage à Stuttgart dans le cadre de l’échange avec le Lycée Hölderlin.

Les thèmes du voyage étaient la Seconde Guerre mondiale ainsi que l’amitié franco-allemande. Les élèves ont ainsi pu visiter les archives municipales de Stuttgart avec leurs correspondants allemands. Ils ont travaillé sur des dossiers constitués de documents d’archives et d’articles de journaux (en allemand !) relatant les débuts de l’amitié franco-allemande en 1962 à travers des événements comme la visite officielle du Président de Gaulle à Stuttgart en 1962 ou sur le jumelage entre les villes de Stuttgart et Strasbourg.

Sur un autre registre, les élèves ont aussi visionné un extrait d’un film documentaire sur le massacre d’Oradour-sur-Glane (juin 1944) pour ensuite faire une visite à la section des archives fédérales allemandes consacrée à la recherche des criminels nazis, située à Ludwigsbourg, au Nord de Stuttgart. Les élèves devaient en quelque sorte se mettre dans la peau d’un procureur et déterminer le niveau de responsabilité des officiers et soldats allemands lors des massacres de Tulle et d’Oradour-sur-Glane en utilisant des rapports et compte rendus d’interrogatoires effectués à la fin de la guerre.

Etait également prévue une visite guidée sur le thème de la déportation des Juifs de Stuttgart. La journée a débuté par une visite au parc de Killesberg où une stèle rappelle le sort des Juifs de la ville. Puis nous avons rejoint, à pied, la gare du Nord en empruntant le même itinéraire que les Juifs de l’époque avant leur déportation en Pologne dans les camps de la mort. La gare aujourd’hui désaffectée, est un lieu de mémoire sur la déportation. Sur un mur de plusieurs dizaines de mètres, on peut lire les noms des centaines et centaines de personnes juives déportées.

Les élèves ont également visité la « Maison de l’Histoire » du Land de Bade-Wurtemberg qui retrace l’histoire de la région depuis le XVIIIe siècle, ainsi que le musée consacré à l’action héroïque du compte von Stauffenberg, cet officier de la Wehrmacht qui s’opposa à Hitler et qui organisa l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler, connu sous le nom d’opération Walkyrie.

La dernière journée a été consacrée à la visite de la très belle ville d’Esslingen (au Sud-Est de Stuttgart) qui possède un magnifique patrimoine architectural. Nous avons eu droit à une visite guidée rappelant le sort de la communauté juive de la ville. Nous avons pu voir l’ancien quartier juif ainsi que l’ancienne synagogue qui fut partiellement saccagée lors de la Nuit de Crystal, en novembre 1938. La ville possède plusieurs « stolpersteine », terme que l’on pourrait traduire par « pierre à trébucher ». Ces pierres sont posées au sol devant les maisons  des Juifs qui ont été déportés, elles sont recouvertes d’une plaque de laiton sur laquelle est gravé le nom des personnes déportées, leur date de naissance, éventuellement la date de leur déportation et enfin la date de la mort, lorsque que celle-ci est connue. C’est une façon d’honorer la mémoire de ces victimes du nazisme et c’est très souvent les seuls souvenirs qu’il nous reste de ces citoyens allemands déportés. On trouve des « stolpersteine » dans plusieurs villes allemandes ainsi qu’en Autriche en France et ailleurs.

S. CHIASSON

Sortie pédagogique à Dijon pour les élèves de 1 PE

Le jeudi 12 janvier 2017, la classe de 1ère année Petite Enfance, accompagnée de Mmes Corbetta et Boyer  et de M. Robert, se sont rendus à Dijon dans le cadre d’un PPCP (Projet Pluridisciplinaire à Caractère Professionnel). Les 12 élèves avaient préparé la journée dans le cadre du projet : il s’agissait pour elles de visiter la Ludothèque « La Récré », le Museum d’Histoire Naturelle du Jardin de l’Arquebuse et l’exposition permanente du Planétarium.

Le matin, elles ont été reçues à la Ludothèque par M. Delarche, responsable de la structure, qui leur a expliqué le fonctionnement de la Ludothèque, il leur a fait visiter les locaux et leur a présenté les jeux coopératifs, qui sont très demandés car il s’agit pour les enfants (et les adultes !) de coopérer pour gagner. Cette présentation a été suivie d’un temps d’échange entre M. Delarche et les élèves qui ont ainsi pu lui poser des questions sur « La Récré ». L’objectif était, pour les élèves, de découvrir une structure en rapport avec leur formation.

L’après-midi, elles ont pu visiter le Museum d’Histoire Naturelle du Jardin de l’Arquebuse et découvrir ainsi l’évolution des espèces de notre planète. Elles ont également parcouru l’exposition permanente du Planétarium où elles en ont appris un peu plus sur les planètes de notre système solaire. Elles ont été très intéressées et ont pris de nombreuses photos qu’elles utiliseront pour préparer une visite avec des enfants.

Ce fut une journée qui servira à l’élaboration d’un projet de visite avec des enfants et la réalisation de jeux coopératifs.

Enseignement supérieur : Informations diverses, Portes ouvertes, Salons

Informations diverses :

  • Portail numérique des démarches et services de la vie étudiante accessible à l’adresse suivante :

http://www.etudiant.gouv.fr/

Futurs étudiants, les élèves de première et de terminale trouveront sur ce nouveau site, conçu en collaboration avec le réseau des Crous, toutes les informations concernant leurs prochaines études, leurs droits, les services quotidiens de la vie étudiante, les activités sportives et culturelles, les possibilités de formations Erasmus (et les aides prévues)…

Etudiant.gouv

Portes ouvertes :

Salons, forums et carrefours :

    • Forum de l’alternance Haute-Côte-d’Or le mercredi 17 Mai 2017, de 10h à 16h à Montbard (Gymnase Saint Roch)

      Venez à la rencontre des organismes de formation de tout le département ainsi que des entreprises qui proposent des contrats en alternance dans de nombreux secteurs (métallurgie, maroquinerie, commerce, etc..) sur les 4 pôles présents lors du Forum : – Pôle Formation : rencontrez les centres de formations de Côte d’or, – Pôle Métiers  : rencontrez les entreprises, – Pôle Conseils  : solutions mobilité, logement, orientation, – Pôle Animation  : participez à des ateliers : e-reputation, emploi store, apprentissage…

Nouvel an chinois, une délégation du LDN à Dijon !

Dans le cadre de la découverte de la culture chinoise, tous les élèves ayant pris option chinois furent invités ce lundi 8 février à Dijon, au lycée Hippolyte Fontaine puis au centre des langues à la faculté.

Après un accueil cordial, Mme Chen, professeur de chinois au LDN par visio-conférence, nous présenta sa salle de cours et nous proposa diverses activités ludiques. Suite à une brève initiation au port de baguettes chinoises, plusieurs groupes furent créés afin de participer aux loisirs proposés. Dames chinoises, Mahjong, et autres jeux chinois inconnus pour la plupart étaient au rendez-vous. En parallèle était également organisé un atelier découpage (kigigami), activité typique chinoise où de nombreux élèves ont pu exprimer leur créativité en réalisant des motifs à l’aide de ciseaux et de colle.

Cacahuete DamesChinoises Majhong

Le déjeuner était quant à lui organisé dans la cantine du lycée, et le menu très fortement inspiré de la gastronomie asiatique. Tout le monde a pu se régaler en dégustant nems, samossas ou encore riz cantonais dans une ambiance conviviale. Seuls quelques courageux ont osé sortir leurs baguettes !

Une fois le ventre plein, Mme Chen nous emmena à l’université. L’après-midi fut rythmée par une multitude de nouveaux ateliers. Une table était dédiée à la calligraphie chinoise, où de nombreux élèves ont pu s’initier à l’écriture d’idéogrammes chinois à l’aide d’un pinceau et d’encre de chine, sous le regard attentif du mari de Mme Chen.

Dans une grande salle était organisé l’atelier cuisine où chacun pouvait préparer ses “Boules au trésor”, petit en-cas sucré à base de cacao, cacahuètes et miel le tout enrobé dans une pâte de farine de riz. La recette n’est pas très compliquée mais le résultat est délicieux !

Cuisine2

Pieds nus sur le sol de la salle centrale, un professeur de Tai Chi Chuan nous invitait à découvrir cet “art martial interne” en petits groupes. Il effectua une démonstration de mouvements et gestes étudiés méthodiquement avant de nous apprendre quelques exercices sur notre respiration et notre équilibre. L’atelier Qi Gong permettait quant à lui de libérer notre énergie.

ChiQuong TaiChi

 

 

 

 

 

 

Dans une salle à proximité, Célia Bernard et Manon Paranka ont présenté leurs exposés sur la médecine et la cuisine traditionnelles chinoises, deux sujets emblématiques de la culture chinoise qui ne manquèrent pas d’en étonner plus d’un.

Finalement, aux alentours de 17h nous avons dû quitter la salle afin de rejoindre le bus qui nous ramenait à Châtillon. Chacun est reparti de cette journée très enrichissante avec d’agréables souvenirs et surtout une meilleure connaissance de la culture chinoise, grâce à toutes ces activités différentes qui ont permis une approche à la fois pédagogique et amusante de nombreuses facettes de cette culture si grande et exotique.

Pablo Espana Gutierrez, Rachel Béancourt

 

 

 

 

Une rencontre entre anciens et jeunes élèves internes

Jeudi 19 novembre, des anciens élèves internes venaient au lycée rencontrer des internes de cette année pour parler de leur vie au lycée et à l’internat, à leur époque.

DSC_2097Bis
Où se situait l’ancien lycée ?

Par des vidéos, des photos, les anciens nous ont expliqué que le lycée Désiré Nisard était en fait avant un collège. Il était situé, à côté d’Emmaüs.

DSC_2087Bis

Comment se déroulait la vie à l’internat et au lycée ?

Ce n’était pas du tout la même organisation ni la même ambiance. Au lycée les plus jeunes, les 6èmes, se faisaient bizuter par les plus grands. La cantine était éloignée du collège et les élèves devaient marcher jusqu’à celle-ci quel que soit le temps.
Au début, il n’y avait qu’un internat pour les garçons, puis, plus tard, il y eut celui des filles. Les chambres étaient grandes avec des rangées de lits et celui du surveillant se trouvait au milieu entouré de rideaux. Quand il ronflait les internes en profitaient pour participer à des parties de poker dans les toilettes par exemple !
Leurs douches étaient aussi différentes de celles d’aujourd’hui. Il y avait de grandes auges où il n’y avait jamais d’eau chaude. En hiver l’eau gelait, ils descendaient donc à la cuisine le seul endroit avec de l’eau chauffée.

Une petite anecdote

Un ancien élève avait décidé avec sa petite amie d’aller à une soirée dansante. Hélas, ce jour-là, il avait été collé par son surveillant d’internat. Il fugua donc par une petite porte de l’internat pour aller retrouver sa copine à la fête. La soirée se passait bien jusqu’au moment où il tomba face à face avec son surveillant. Comme ce dernier ne devait pas être là non plus, il ne dit rien à l’élève. La soirée finie, l’élève rentra à l’internat par cette même petite porte et il n’eut aucun problème !

Cette rencontre fut donc un moment de partage agréable et convivial, avec en plus de cela des gâteaux et des boissons chaudes.