Une belle rencontre…

Pour finir l’année en 1re HGGSP sur la thématique des médias, un photojournaliste est venu nous faire part de ses aventures et de son métier…

Arnaud Finistre a suivi ses rêves d’enfant : après un bac ES, un début d’études dans le droit et un master en communication, il a fini par frapper à la porte du Bien Public où il devient photographe et rédacteur.
Suite au tremblement de terre de Haïti, et avec ses relations avec l’association humanitaire Secouristes sans frontières, il devient l’envoyé spécial sur place pour les médias régionaux du Grand Est. Face au chaos de la situation, il découvre l’intérêt du travail sur le terrain et fin 2010, il devient photographe indépendant.

Depuis, il a couvert des situations de guerre, des catastrophes humanitaires, et est devenu correspondant pour la presse nationale. Il travaille pour des médias tels que Le Monde, Libération, la Croix, Géo, L’obs…
Vous pouvez découvrir son travail ici.

Son intervention a modifié le regard que nous portons sur la photographie. En effet, les images se coupent en lignes de tiers et les éléments les plus importants se situent principalement aux intersections des lignes de tiers. Il a introduit des notions de haute et de basse lumière qui correspondent respectivement au clair et au sombre, l’œil étant attiré plutôt par le clair.

Ce fut une belle expérience qui nous rappelle aussi que la couverture médiatique est très importante dans le monde pour la liberté d’expression et pour développer notre esprit critique.

Camille Poisot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *