Chinois

Drapeau chinois

La langue chinoise, une des plus anciennes, est la seule qui a pu se perpétuer à travers des siècles jusqu’à aujourd’hui. Elle est parlée par 1 400 000 000 de Chinois. Elle a une écriture non alphabétique, qui ne présente aucune

similitude avec les langues européennes. L’écriture de cette langue est graphique, composée de traits ; on dit que ce sont des signes ou des idéogrammes. La prononciation n’entraîne pas de liens directs avec l’écriture, c’est-à-dire que,

lorsque l’on sait parler, on ne sait pas forcément écrire ; lorsque l’on reconnaît un idéogramme, on ne sait pas forcément comment le prononcer.

Cela signifie que, quand on apprend cette langue, il faut effectuer un double travail, la mémorisation du son et celle de l’écriture.

Cependant, la grammaire est simple. Elle n’a ni conjugaison ni déclinaison, mais l’ordre des mots au sein d’une phrase est primordial.

Apprentissage de la langue :

à l’écrit : idéogrammes, syntaxe…

à l’oral : le pinyin (système de retranscription phonétique), les tons…

Pourquoi choisir le chinois en LV3 ?

Un choix d’avenir : la Chine est en pleine expansion, son économie est en croissance permanente et il faut ici en France des personnes capables de communiquer et de collaborer avec les entreprises chinoises. Il faut se préparer dès aujourd’hui au développement des relations économiques et culturelles avec ce grand pays.

Contrairement aux idées reçues, tous les Chinois ne parlent pas anglais et quand bien même, parler aux Chinois dans leur langue, tout en connaissant leur culture et leur mode de pensée, facilite les échanges notamment commerciaux !

Un choix pour la connaissance orientale : le chinois est la langue la plus parlée du monde, 1 homme sur 4 parlant chinois. La Chine, c’est aussi l’une des plus anciennes cultures du monde. La langue elle-même est chargée d’une immense civilisation. C’est une langue passionnante et extraordinaire.

Un choix d’enrichissement personnel : apprendre le chinois, c’est aussi ouvrir son esprit à un nouveau mode de pensée, à une autre façon de regarder le monde. Notre esprit peut ainsi s’enrichir en apprenant à traiter les situations de la vie d’une autre manière. Peut-être l’élève pourra mûrir davantage avec cette langue pleine de sagesse et de savoir-vivre.

Un choix de curiosité : si un élève a de la curiosité, de l’imagination, s’il aime dessiner, le monde chinois s’ouvre petit à petit à lui.

Un choix intéressé : au baccalauréat, l’option en chinois LV3 ne peut que vous apporter des points en plus.

Un choix de fierté : vous saurez parler et écrire le chinois, la langue réputée parmi les plus difficiles ; n’est-ce pas magnifique ?